« Je veux garder les yeux ouverts sur les souffrances, le malheur, la cruauté du monde,mais aussi sur la lumière, sur la beauté, sur tout ce qui nous aide à nous dépasser, à mieux vivre, à parier sur l’avenir »
- Andrée Chedid.-

lundi 30 septembre 2013

peau dure -etienne daho-paroles.

Bien sur,
je connais tes plaies, tes blessures, cyanure
tes souvenirs ont la peau dure, fêlure
a chacun son chemin, chacun ses déchirures,
mais je les ressens comme toi
Fracture,
poussé seul sur un tas d’ordures, tortures
redouté d’être une imposture, froidure
qui nous gerce le coeur
et rouille les jointures
oui, je les ressens

Quand les larmes de l’enfance
toute la vie sons, murmures
ou sont l’épaule et les mots qui te rassurent 
oui les armes de l’enfance
te font le cuir et l’armure
et assèchent les rivières 
que tu pleurais hier

Griffure,
je lèches ta triste figure, morsure
ton sang et ses éclaboussures, roulure
les salauds qui peu a peu, nous ont à l’usure
oui je les ressens...

Oui, je les ressens comme toi...
Oui, je les ressens comme toi
Ouais, je les ressens comme toi.


dimanche 22 septembre 2013

« La vie est impitoyable pour les rêveurs. » de Gilles Archambault Extrait du La Fuite immobile.


I felt that I breathed an atmosphere of sorrow. — Edgar Allan Poe.

« Il doit bien y avoir un moyen 
de s’échapper de cet enfer. 
il y en a sûrement un, 
en dehors du sommeil et des rêves...  »
Citation- Hugo Pratt-

jeudi 19 septembre 2013

"Tes désirs font désordre ."-Cali-

 Il faut que je sois ce que l'on nous demande d'être à toutes :  
parfaite et en plus légère dans cette perfection,
et non seulement légère mais disponible, 
et non seulement disponible mais parfumée, 
élégante, tous les soirs jouer à Cendrillon 
et toute la journée se demander comment diable 
transformer les citrouilles en carrosses.
[ Christian Bobin ]


mardi 17 septembre 2013

-Lorde - Tennis Court-


Lorde - Bravado.


Oh, oh, oh, oh,Oh, oh, oh, oh
Oh, oh, oh, oh
Oh, oh, oh, oh!


mardi 3 septembre 2013

Vos lèvres sont douces. Vous avez un teint de fruit. Vos yeux voient comme il faut voir et votre corps me fait chaud. .. Il me faudra des mois, des mois,

pour que je me rassasie des baisers à vous donner.
 Il faudra des ans de mois pour épuiser les baisers
 que je veux poser sur vous, sur vos mains, 
sur vos cheveux, sur votre cou. ..
L'Ecume des jours 
[ Boris Vian ] 

lundi 2 septembre 2013

« Je connais un homme qui a arrêté de fumer, de boire, de faire l’amour, et de faire ripaille...

Il était en bonne santé jusqu’à ce qu’il se suicide. »
-Johnny Carson-