« Je veux garder les yeux ouverts sur les souffrances, le malheur, la cruauté du monde,mais aussi sur la lumière, sur la beauté, sur tout ce qui nous aide à nous dépasser, à mieux vivre, à parier sur l’avenir »
- Andrée Chedid.-

mercredi 31 août 2011

lundi 22 août 2011

- 내가제일잘나가





L'Ours en peluche Petite chose douce spécialement conçue pour jouer un rôle essentiel dans un monde si peu enclin aux câlins.-Jeanne Wylie Torosian-


We need to take it back in time,
When music made us all UNITE!
And it wasn’t low blows and video Hoes,
Am I the only one gettin… tired?
Why is everybody so obsessed?
Money can’t buy us happiness.
If we all slow down and enjoy right now
Gurantee we’ll be feelin
All right.

-Jessie J - Price Tag ft. BoB-

dimanche 21 août 2011

- élixir Galliano.Le parfum-Parlez moi d’amour-

❝ Parlez-moi d’amour, Redites-moi
des choses tendres, Votre beau discours, Mon cœur n’est pas las de l’entendre,
Pourvu que toujours,Vous répétiez ces mots suprêmes,Je vous aime.


Croyez-le, le véritable amour est éternel,infini, toujours semblable à lui-même ...

il est égal et pur,sans démonstrations violentes ;
il se voit en cheveux blancs,toujours jeune de cœur.
-Honoré de Balzac-

samedi 20 août 2011

Aujourd"hui Superbe Journée ensoleillé ... ➸quel plaisir! ツ

Aussi longtemps qu'il existe un endroit où il y a de l'air, du soleil et de l'herbe, on doit avoir le regret
de ne point y être.
-Boris Vian-
Le bonheur, cette joie aiguë
qui bouleverse le coeur,
cette espèce de spasme de l'âme.

-Carlo Cassola-

Celui qui veut connaître le Divin doit sentir le vent
sur son visage et le soleil sur sa main."
-Siddharta Gautama-

My brother Jérémy a foot on earth the other one in clouds...


La campagne, c'est bien pour penser à rien.-Georges Wolinski-La campagne, c'est bien pour penser à rien.-Georges Wolinski-
La campagne, c'est bien pour penser à rien.-Georges Wolinski-

lundi 15 août 2011

Demain le carrosse se transforme en citrouille. Reprise du travail pour Cendrillon..

Si Cendrillon avait eu une horloge dans le coeur,
elle aurait bloqué le temps à minuit moins une
et se serait éclatée au bal toute sa vie.
La Mécanique du coeur
-Citations de Mathias Malzieu-

dimanche 14 août 2011

« Rien n'est plus vivant qu'un souvenir. » -Federico Garcia LORCA-


La fin d'une histoire
peu banale
Qui reprend tout
comme on fait mal
II ne me reste plus rien
que ton portrait
Comme un silence
Que je souligne
trait pour trait
En couleur sur du noir et blanc
Pour maquiller les sentiments

Je laisse aller le pinceau
De mes pensées
Et sans comprendre
Je redessine le passé
Mélange d'ombre et de couleur
Pour mettre un voile à ma douleur
Et je retouche la photo...
Tout juste pareil à...
Warhol pour Monroe.
-Maurane-

Connaissez-vous l’origine du mot croque-mort ?


La recherche dans les textes en vieux français, permet de trouver la réponse.
Dans les temps anciens, pour s’assurer qu’une personne était bien décédée,
l’usage voulait que la personne en charge de cette vérification,
le croque-mort donc, mordait violemment un des doigts de pied de la victime
(en général un pouce) si rien ne se passait,
l’issue était fatale et la mise en terre inéluctable.

Cette fonction de croque-mort, qui était en fait une vraie charge,
(comme les bourreaux)
se transmettait de père en fils depuis la nuit des temps.
Or il arriva une 1ère catastrophe
le dernier croque-mort, bien qu’ayant eu de nombreux enfants,n’eut aucun garçon.
Sa fille ainée reprit donc sa charge,aprés réunion et aval favorable
du conseil des sages compétent dans ce type de question.
Et seconde surprise,la première victime qu’elle eut à traiter
avait une grave maladie,qui l’avait conduite
à être amputée des 2 pieds. .
Pire encore, la gangrène l’avait en partie gagnée
et on lui avait coupée les 2 jambes jusqu’à hauteur des cuisses.
La jeune fille examina la situation
et mordit donc avec précaution
le premier membre inférieur qu’elle put trouver.

Ce fut à cette époque et dans ces circonstances,
très précisément, qu’on passa de l’expression
"croque-mort"à "pompe funèbre"
A quoi tient l’évolution de la langue xD



Nouveau Larousse
La prochaine édition du Larousse intégrera un certain nombre de nouveaux mots issus de la langue d’aujourd’hui. Les voici.

Balle (C’est de la) : Exprime l’enthousiasme, quelque chose de bien, de beau, de positif. Cette meuf, c’est de la balle
(Je ne suis pas insensible aux charmes de cette demoiselle).

Bouffon : Qui ne s’apparente pas au clan. Nique lui sa race à ce bouffon !
(Rabats lui son caquet à cet individu qui ne s’apparente pas à notre milieu !).
Carotte : Du verbe carotter (extorquer, voler), mais dans une forme invariable.
Il m’a carotté un zedou de teuchi, l’bâtard,
tu vas voir comment je vais le niquer grâve
(Le scélérat m’a dérobé douze grammes de marijuana,
il va s’en mordre les doigts).

Chelou : Bizarre, inhabituel. Par extension, qui ne s’apparente pas au clan.
La prof d’anglais elle a des veuch tout chelous
(Ce n’est pas tous les jours que l’on voit une coupe de cheveux aussi inhabituelle
et cocasse que celle de la professeur d’anglais,
qui par extension ne s’apparente pas à notre milieu).

Comment : Exprime l’intensité. Comment je lui ai niqué sa race à ce bouffon !
(Je sors indéniablement vainqueur du combat qui m’a opposé à cet individu
qui ne s’apparente pas à notre style de vie,
ceci dit en toute modestie, s’entend, et avec la sportivité
qui s’impose en de pareilles circonstances).

Foncedé : Se dit d’une personne qui vient de consommer de la marijuana
ou une autre drogue. Je suis foncedé
(Mon regard est vitreux, je perds mes mots, un mince filet de bave
s’écoule sur mon menton et je rigole comme un décérébré, sans aucune raison.
J’ai payé assez cher pour me mettre dans cet état.
Bref : je viens de consommer du shit.)

Gun : Arme à feu. Ziva prête moi ton gun, l’aut’batârd y m’a manqué de respect (Pourrais-tu s’il te plaît me prêter ton arme à feu, afin que je règle son compte à l’importun qui n’a été qu’à moitié urbain à mon égard).

Kiff (er) : Apprécier. Comment je kiffe trop son cul
(Le sien postérieur n’est pas sans éveiller chez moi des pulsions bien naturelles,
qui me mettent dans une humeur joviale, pour ne pas oser dire gauloise).

Mortel : Bien, beau, dont on peut se réjouir (invariable).
Elles sont trop mortelles tes Nike
(Vos chausses s’entendraient fort bien avec mes pieds,
aussi vous demanderai-je de m’en faire l’offrande sans opposer de résistance).

Mito : Mensonge. Dérivé de mythomane (menteur).
On me fait pas des mitos à moi, bouffon !
(Je ne suis pas le genre de crédule à qui vous ferez gober vos sornettes,
individu qui n’appartient pas à notre milieu !).

Race (sa) : Exprime le mécontentement. Sa race !
(Je suis d’humeur maussade). Sa race, c’bouffon !
(Mon anneau pylorique est complètement fermé.
C’est le résultat de la proximité de cet individu).

Sérieux : Indique que le propos est grave, solennel,
et qu’il faut donc lui accorder le plus grand crédit. Sérieux, j’kiffe trop son cul à votre fille (Monsieur, j’ai l’honneur de vous demander la main de votre fille).

Tèj : Jeter, refuser, réfuter, envoyer promener.
T’aurais vu comment Jamel il a tèj la prof d’anglais !
(Le facétieux Jamel ne s’est pas laissé démonter
face aux réprimandes de la professeur d’anglais !).

Trop : Exprime l’intensité. En cela, synonyme de comment.
Trop et comment peuvent éventuellement cohabiter dans la même phrase,
pour exprimer une intensité très élevée. Trop la honte, ce blouson
(Ce blouson est ridicule, et dans des proportions considérables).
Trop comment je suis foncedé !
(J’ai fumé une quantité déraisonnable de drogue qui fait rire.
Je crains que mon acuité intellectuelle en pâtisse
pour la paire d’heures à venir).

Truc-de-ouf : Désigne une chose peu commune, qui dépasse l’entendement.
C’est un truc de ouf ! (Mon dieu, mon entendement est tout dépassé !).

Zyva : Indique que la demande est pressante.
Zyva, fait méfu, sale chacal (Ne sois donc pas si avare de ta cigarette purgative,
et fais en profiter ton vieil ami qui trépigne d’impatience).

mercredi 10 août 2011

La détente je suis pour,

d'ailleurs j'ai toujours le doigt dessus.
-Citations de Grégoire Lacroix-

mardi 9 août 2011

Il y a toujours quelque chose en nous que l'âge ne mûrit pas. " Jacques-Bénigne Bossuet .

" D'âge en âge on ne fait que changer de folie. "
Citation de Pierre Claude Nivelle


Il est prouvé que fêter les anniversaires
est bon pour la santé.
Les statistiques montrent que les personnes
qui en fêtent le plus..
vivent le plus longtemps xD.
-Den Hartog-
I kiss you
my rock 'n' roll apple.
yessss!!

TadaMm.. aujourd'hui est un jour spècial...je pense fort a toi my Apple love♥.



A 20 ans,tout est songe,
suspendu dans les nuages.
A 40 ans, une partie de nos rêves est devenue
la matière de nos vies.
-Eric Emmanuel Schmitt -